plante


plante

1. plante [ plɑ̃t ] n. f.
• 1170; lat. planta
Vieilli Face inférieure du pied. « J'ai usé mes plantes pendant trois heures sur la route » (Zola). Plus cour. (à cause de 2. plante) La plante du pied, des pieds. plante 2. plante [ plɑ̃t ] n. f.
• 1511; lat. planta « plant », p.-ê. de plantare ( planter)
1Végétal multicellulaire. végétal; cryptogame, phanérogame, spermaphytes. Les plantes : le règne végétal (arbres, arbustes, herbes, etc.). Les animaux et les plantes. « Comme on veut absolument que tout être vivant soit un animal ou une plante, on croirait n'avoir pas bien connu un être organisé, si on ne le rapportait à l'un ou l'autre de ces noms généraux » (Buffon). Étude des plantes. botanique. Les plantes d'un lieu, d'un pays. flore, végétation. Parties d'une plante. feuille, fleur, 1. fruit, graine, racine, tige. Plantes chlorophylliennes, plantes sans chlorophylle. Plantes vasculaires, cellulaires. Plantes ligneuses, herbacées. Réaction d'orientation des plantes. tropisme. Reproduction asexuée (multiplication végétative), sexuée (par graines, spores) des plantes. Forme, port, ramification d'une plante. Plante arborescente, grimpante, naine, rampante. Plantes grasses. cactées. Plante annuelle, bisannuelle, vivace. Plante épiphyte, parasite. Plantes carnivores. Plante sauvage, cultivée. 1. culture. Jardin des plantes. Collection de plantes. herbier. « J'ai beaucoup botanisé [...] J'aime les plantes; les plus humbles me sont chères » (Bosco). Plante qui germe, sort de terre, lève, grandit, croît, pousse, vient bien. Croissance de la plante : bourgeonnement, croissance, floraison, fructification, germination, pousse, venue. Plante qui dépérit, se fane. Plantes ornementales, cultivées pour la beauté de leurs fleurs, de leurs feuilles, de leurs fruits. Plantes d'appartement, plantes vertes : plantes décoratives, à feuilles persistantes, qui peuvent croître dans une maison. Absolt Offrir une plante en pot. Plantes potagères ( légume) , aromatiques ( aromate, épice) , fourragères ( 1. fourrage) . Plantes sucrières, oléagineuses. Plantes officinales, médicinales. simple; phytothérapie. Plantes textiles, tinctoriales.
Plus cour. Végétal complexe (à racine, tige et feuilles) de petite taille (opposé à arbre; mousse...). « En s'accrochant aux branches, aux plantes même » (Vigny). « Un bocage [...] , une mêlée d'arbustes et de plantes » (Loti).
2Par métaph. Chose vivante, être qui se développe (comparé à une plante). « Tant est vivace la plante militaire française » (de Gaulle).
Loc. Une plante de serre : une personne délicate, qui nécessite beaucoup de soins. « Samuel était une plante de serre chaude, impossible à transporter là-bas » (Loti). Fam. C'est une belle plante, une belle fille (cf. Un beau brin de fille).

Plante face inférieure du pied.

plante
n. f.
d1./d Tout végétal. Les plantes et les animaux de la Terre.
|| Spécial. Végétal supérieur. Plantes alimentaires, potagères, fourragères.
Plantes industrielles, textiles, tinctoriales, aromatiques, médicinales.
d2./d Fig. Une belle plante: une jeune fille, une jeune femme saine et bien faite.
————————
plante
n. f. Plante du pied: face inférieure du pied.

I.
⇒PLANTE1, subst. fém.
A.Plante (du pied, des pieds). Chez l'homme, face inférieure du pied. Le sable brûle si fortement la plante des pieds d'un de nos chameliers qu'il ne peut plus marcher et est contraint de grimper sur un chameau chargé d'outres (DU CAMP, Nil, 1854, p.268). J'espère que cette petite séance ne va pas se prolonger, me dit-il, j'ai mal à la plante des pieds. Aussi je ne sais pas pourquoi ma femme alimente la conversation. Après cela, c'est elle qui se plaindra d'être fatiguée et moi je ne peux plus supporter ces stations debout (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p.542).
Fam. User ses plantes. Marcher trop longtemps. V. patte1 B 2 ex. du Gaulois.
En partic. Partie comprise entre le talon et la base des orteils. Chatouiller la plante des pieds. Ninon (...) allait et venait sur le parquet frais qui flattait la plante et les mignons doigts de son pied (BOYLESVE, Leçon d'amour, 1902, p.79).
B. —Chez les animaux plantigrades, et chez les oiseaux, face inférieure du pied, à l'exclusion des doigts. (Dict.XIXe et XXes.).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1150 (Thèbes, éd. G. Raynaud De Lage, 510). Du lat. planta désignant la face inférieure du pied, le pied.
II.
⇒PLANTE2, subst. fém.
A.BOT. Être vivant appartenant au règne végétal. Classification, physiologie des plantes; plantes thallophytes. Il est certain que nous retrouvons le minéral dans la plante, la plante dans l'animal, l'animal dans l'homme (P. LEROUX, Humanité, t.1, 1840, p.106). Quand je dessinerai l'arbre de la vie, j'aurai à mentionner la coexistence, dans notre monde vivant, de tels grands ensembles (les protozoaires, les plantes, les polypes, les insectes, les vertébrés...) (TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p.103):
1. ... pour découvrir des cas probables de conscience végétale, il faut descendre aussi bas que possible dans l'échelle des plantes, arriver aux zoospores des algues, par exemple, et plus généralement à ces organismes unicellulaires dont on peut dire qu'ils hésitent entre la forme végétale et l'animalité.
BERGSON, Évol. créatr., 1907, p.113.
B.Usuel
1. Végétal complexe, constitué de racines qui assurent sa fixation au sol, d'une tige ou d'un tronc et de feuilles qui se développent dans l'air ou dans l'eau. Plante herbacée, ligneuse; fonction chlorophyllienne de la plante. On estime (...) que plus de cent mille espèces de plantes disparaîtraient si les abeilles ne les visitaient point (MAETERL., Vie abeilles, 1901, p.280). Un beau cyprès s'élance devant le petit portail, et voilà toujours les plantes sacrées, le laurier, la verveine, le jasmin, le figuier (BARRÈS, Voy. Sparte, 1906, p.260):
2. Dans la nature, la racine pousse vers l'humide, la sommité vers le soleil, et la plante se fait de déséquilibre en déséquilibre, de convoitise en convoitise.
VALÉRY, Variété V, 1944, p.206.
2. Végétal complexe, non ligneux et de petite taille. Plantes cultivées, menacées, protégées; plantes à bulbe, à oignon, à rhizomes. Les brins montèrent et s'épaissirent, chaque plante prit sa nuance, il distingua de loin le vert jaune du blé, le vert bleu de l'avoine, le vert gris du seigle (ZOLA, Terre, 1887, p.200):
3. ... les plantes sauvages, toutes fraîches encore de la nuit, commencent à respirer à travers l'humidité qui humecte leurs feuillages. C'est alors qu'il fait bon herboriser. On enfonce la main dans les feuilles humides, et, quand on les secoue, il vous pleut sur les doigts des centaines de claires gouttelettes d'eau.
BOSCO, Mas Théot., 1945, p.178.
Vx. Plante de + nom de l'espèce. Pied. Plante d'acanthe. Il cueillit en marchant une plante de lis sauvage (CHATEAUBR., Martyrs, t.2, 1810, p.31). Il trouva un jour une plante de froment (BERN. DE ST.-P., Harm. nat., 1814, p.58).
SYNT. Arracher, arroser, couper, cueillir, déraciner, repiquer, tailler une plante; mettre en caisse, en terre, en pot une plante; plante qui sort de terre, qui croît, grandit, lève, pousse, vient bien; plante qui se fane, dépérit, sèche; plante qui végète.
C.BOT., AGRIC. [Suivi d'un adj. ou d'un compl. prép. indiquant une particularité qui permet de classer la plante dans une catégorie déterminée, et relative]
1. [au milieu dans lequel vit la plante ou dont elle est issue] Plante alpine, amphibie (v. ce mot I A), aquatique, équatoriale; plante de lumière, d'ombre; plante de serre, d'orangerie. Une plante exotique s'ouvrait comme un éventail de rasoirs (RENARD, Journal, 1890, p.68). Chez Mme Delizy, qui est une amoureuse du mobilier XVIIIe siècle, je retrouve (...) un jardin d'hiver, tout rempli de plantes des tropiques, qui est le petit modèle d'une serre du Jardin des Plantes (GONCOURT, Journal, 1892, p.325).
2. [au mode de culture, de développement, de vie de la plante; à son aspect] Plante annuelle (v. annuel II B), bisannuelle; plante épiphyte, grimpante (v. grimpant II A), naine, rampante; plante carnivore (v. carnivore A 3), insectivore, parasite; plante grasse (v. gras II A 2 b); plante vivace.
3. [à l'utilisation de la plante par l'homme ou l'animal] Plante aromatique, condimentaire, fourragère (v. fourrager I A), mellifère, oléagineuse, potagère (v. potager B 1). Les mites! (...) jamais les mites ne viennent ici. Nous glissons partout des plantes odoriférantes. Vous sentez bien le thym et la sariette et l'armoise et la tanaisie (DUHAMEL, Suzanne, 1941, p.142).
Plante industrielle. Plante dont certaines parties sont utilisées dans diverses industries. J'admire entre toutes les plantes dites industrielles qui surent pressentir nos besoins, plantes que parfois nous n'avons su comprendre que fort tard et à un degré de civilisation déjà fort avancé: ce qui prouve combien l'intelligence des hommes était en retard sur la leur (GIDE, Journal, 1925, p.810).
Plante médicinale (v. médicinal B) ou officinale. Synon. simple.
Empl. abs. Elle avait toujours plein son tablier de plantes, qu'elle cueillait ou arrachait, selon que leur vertu était dans la racine ou dans les feuilles et les fleurs, des plantes pour les médecines (RAMUZ, A. Pache, 1911, p.28). Il ne suffit pas de choisir la plante qui convient à la maladie, mais au malade. Une plante qui a guéri tel malade n'est pas bonne dans le même cas pour tel autre (ABELLIO, Pacifiques, 1946, p.103).
Plante (ornementale). Plante cultivée pour la beauté de ses fleurs, de son feuillage, de ses fruits. (Dict. XXes.).
Plante textile. Plante qui fournit des fils utilisés dans la fabrication des tissus (Dict. XXes.).
Plante tinctoriale. Plante dont certaines parties fournissent des substances colorantes. Les plantes tinctoriales ont perdu de nos jours beaucoup de leur importance, en présence des progrès réalisés par la chimie des colorants (Lar. comm. 1930).
Plante verte ou d'appartement ou d'intérieur ou absol. plante. Plante décorative, qui porte des feuilles en toutes saisons et se cultive en pot à l'intérieur des maisons. Acheter, offrir une plante. Dans le salon (...) un (...) coin rembourré, que des plantes vertes en haie rendent (...) discret (FARRÈRE, Homme qui assass., 1907, p.52). La plante verte, anémique et enrubannée, qui trônait au centre de la table, dans un cache-pot de faïence bleue (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p.184).
4. [aux effets produits par la plante sur l'organisme humain] Plante pruritante, urticante; plante toxique, vénéneuse; plante divinatoire, hallucinogène.
D.P. métaph. Être humain considéré dans son développement, sa vitalité. Sa petite-fille, jeune plante un peu flétrie, pâle, inclinée sous une fièvre lente, sous le développement de la vie qui la fait souffrir (E. DE GUÉRIN, Journal, 1839, p.261):
4. ... je vécus quelques jours dans la terreur de cette prison-là (...). Mais on trouva, après réflexion, que j'étais une petite plante trop délicate et trop rare pour subir le contact de ces autres enfants, qui pouvaient avoir des jeux grossiers, de vilaines manières; on conclut donc à me garder encore.
LOTI, Rom. enf., 1890, p.128.
Belle plante. Personne présentant une apparence de santé, et, en partic., fam., belle fille, belle femme. Et qui sait si nous ne l'avons pas repris trop tard [l'enfant]? Qui sait ce qu'il a en lui et où il ira? (...) —Non, dit Gaspard. On s'y mettra, et tu en feras une belle plante d'homme (POURRAT, Gaspard, 1931, p.154).
Plante de serre (chaude). Personne délicate entourée de soins attentifs et soustraite aux influences extérieures. Depuis quelques mois, je vis dans une atmosphère si différente de ce que j'ai connu et pratiqué, (...) je me fais l'effet d'une plante de serre chaude, sortie de dessous ses vitrines: elle aspire l'air libre, elle n'en meurt pas (GOBINEAU, Pléiades, 1874, p.284).
Péj. [En parlant d'une chose] Le symbolisme naturel des poètes du Moyen Âge revivait en plante de serre, inconnue et chétive et qui devait mourir de son premier contact avec l'air ardent du dehors (FAURE, Hist. art, 1914, p.382):
5. Le développement ultérieur de l'histoire humaine a séparé le théâtre du peuple, et le théâtre, arraché à la terre qui le nourrissait, s'était transformé en une plante de serre, en un jouet des classes supérieures de la population.
Arts et litt., t.2, 1936, p.3-11.
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1273 «plantation, vigne récemment plantée» (Aumonieres, Arch. Haute-Saône, H 27 ds GDF.). B. 1. 1532 «exemplaire du règne végétal» (Grammaire de G. Du Wes, éd. F. Génin, Paris, 1852, p.1053 d'apr. Ch. SCHMITT ds R. Ling. rom. t.43, p.29); 1542 (GESNER, Catalogus plantarum latine, graece, germanice et gallice, f° 90 v°, 91 r°, 140 v°, 141 r°); 2. 1668 p.oppos. à arbre «végétal non ligneux» (LA FONTAINE, Fables, II, I, 11 ds OEuvres, éd. H. Régnier, t.1, p.130); 3. 1685 p.métaph. (ici, en parlant d'une pers.) (BOSSUET, Oraisons funèbres, Anne de Gonzague, éd. J. Truchet, p.259). A plus prob. déverbal de planter qu'issu du lat. planta, -ae (v. FEW t.9, p.21b et note 6). B empr. au lat. médiév. planta, -ae qui apparaît chez Albert Le Grand (De vegetabilibus et plantis, p.27, Opera Omnia, t.10 ds FEW t.9, p.19b, v. aussi W. V. WARTBURG ds Essais de philol. mod., 1951, Paris, 1953, p.102) pour exprimer la notion gén. de «exemplaire du règne végétal» alors qu'en lat. class. planta, -ae, déverbal de plantare (planter) ne désignait qu'une bouture à planter, puis un jeune plant, à côté de herba qui ne recouvrait que partiellement la notion actuelle de plante puisqu'il excluait les végétaux désignés par arbor «arbre».
STAT.Plante1 et 2. Fréq. abs. littér.:3892. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 7285, b) 5668; XXes.: a) 4926, b) 4339.
BBG. —PLANTEFOL (L.). Lang. sc. Hist. des mots plante et végétal. C. r. de l'Ac. des Sc. 1975, t.281, n° 10, pp.33-37. —QUEM. DDL t.16 (s.v. plante grasse et plante verte).

1. plante [plɑ̃t] n. f.
ÉTYM. V. 1190; lat. planta « dessous du pied », homonyme, de planta « plant, bouture ».
Face inférieure du pied, qui pose sur le sol quand on est debout, et, spécialement, la partie comprise entre le talon et la base des orteils. || La plante s'endurcit (cit. 1) à force de marcher.Plus cour. (à cause de 2. plante). || Plante du pied. || La plante du pied, des pieds (→ Hâter, cit. 7). || Frisson (cit. 11) qui parcourt le corps de la pointe des cheveux à la plante des pieds. || Chatouiller la plante des pieds de qqn. || Se blesser la plante des pieds. || Relatif à la plante des pieds. Plantaire.
1 J'ai usé mes plantes pendant trois heures sur la route (…) Fallait au moins m'envoyer un sapin par un commissionnaire. Ah ! non, vous savez, blague dans le coin, je la trouve raide.
Zola, l'Assommoir, t. I, III, p. 105.
2 Elle avait des sandales de feutre : la plante de ses pieds claquait doucement.
J. Giono, Jean le Bleu, II.
(1846). Face inférieure du pied des plantigrades.
CONTR. Dos (du pied).
————————
2. plante [plɑ̃t] n. f.
ÉTYM. 1542; au XIIIe, « vigne » (déverbal de planter); lat. médiéval planta « plante », en lat. class. « plant, rejeton, bouture », selon Meillet (d'autres font de plantare un dér. de planta); de plantare (→ Planter) qui a pris le sens du lat. herba dans les langues romanes.
1 Bot. et cour. Végétal (lorsqu'il est multicellulaire). Végétal (n. m.). || Les plantes : le règne végétal. || La vie se manifeste chez les animaux et les plantes (→ Activité, cit. 1). || Les animaux et les plantes. || Animaux (coraux, éponges…) rappelant une plante. Zoophyte. || Étude des plantes. Botanique, végétal (adj.). || Plantes d'un lieu, d'un pays. Flore, formation, végétation. || Écologie des plantes. || Les plantes dans la nature. Verdure. || Parties d'une plante. Feuille, fleur, fruit, graine, racine, tige; bourgeon, bouton, caïeu, collet, cotylédon, crampon, cuticule, drageon, épine, lenticelle, œilleton, parenchyme, plaste, poil, rhizome, spore, stolon, stomate, thalle, tubercule, vaisseau, vrille… || Substances de la plante. Chlorophylle, cire, cutine, lignine, pigment, sève, subérine, suc… || Plantes chlorophylliennes ou plantes vertes, plantes sans chlorophylle; plantes à vaisseaux conducteurs ( Vasculaire), sans vaisseaux ( Cellulaire); plantes à fleurs ( Phanérogames), ligneuses ( Arbre) ou herbacées ( Herbe), plantes sans fleurs… ( Cryptogames), à fruits ( Angiospermes), sans fruits ( Gymnospermes)… || Plante acaule, acotylédone, baccifère, bulbeuse, caulescente, cérifère, conifère, dicotylédone, épineuse, florifère, glabre, graminée, gymnocarpe, laineuse, lanugineuse, microcéphale, monocotylédone, mucilagineuse, polyandre, radicante, rhizocarpée, thallophyte… (→ les suff. -carpe, -caule, -flore, -phyte…). || Physiologie des plantes : nutrition, respiration (→ Asphyxie, cit. 2), transpiration; fonction chlorophyllienne, sécrétions des plantes. || Les plantes ont besoin (cit. 49) d'eau, de soleil, de sels minéraux et de dioxyde de carbone. || Mouvements (cit. 13) des plantes. Tactisme, tropisme (→ Géotropisme, cit.; héliotropisme, cit.). || Plante mimeuse. || Génération des plantes; reproduction asexuée ( Multiplication [végétative]), sexuée, chez les plantes. Graine, spore; dicline, dioïque, hermaphrodite (cit. 8), isogame, monocarpien, monoïque, polygame. || Bouture, marcotte d'une plante. || Fécondation (cit. 2) des plantes. || Plante stérile. Hybride (cit. 1). || Forme, port, ramification d'une plante. || Plante arborescente, gazonnante, grimpante (cit. 2 et 3 aussi Liane), herbacée, naine, rampante.
Utilisation des plantes. || Plantes alimentaires, potagères ( Légume); aromatiques ( Aromate); condimentaires ( Épice); fourragères ( Fourrage); à grains ( Céréale); industrielles ( Arbre); à latex (Hevea, landolphia, taraxacum, palaquium, mimusops); médicinales (→ Aromate, cit. 3; guérison, cit. 3); oléagineuses (arachide, cocotier, colza, lin, maïs, olivier, ricin, sésame, tournesol); à parfum ( Parfum); sucrière (betterave, canne); textiles, à fibres (chanvre, corchorus : jute, coton, hibiscus, kapokier : eriodendron, lin, palmiers, ortie, ramie, sisal, stipa); tinctoriales (curcuma, garance, indigotier, orcanette, pastel : isiatis, réséda); à vernis (ceroxylon, rhus). || On peut utiliser des parties différentes des plantes médicinales (tiges, écorce, bourgeons, feuilles, fleurs, fruits), lorsqu'elles ont des propriétés différentes ( Remède).
tableau Noms de plantes médicinales.
Loc. Plante carnivore.Hortic. || Plante molle : plante herbacée de serre (opposé à ligneuse).Durée, époque des plantes; plante annuelle, bisannuelle, remontante, vivace; brumale, diurne, hiémale, nivéale, noctiflore. || Plante vénéneuse, urticante, brûlante. || Habitat d'une plante. || Plante qui végète en terre, sur la pierre (lichens, etc.), sur d'autres plantes. Épiphyte, parasite. || Plante amnicole, aquatile, aquatique (cit. 2), lapicide, rivulaire, rudérale, rupestre, saprophyte, saxatile; indigène, exotique (cit. 2 et 3); alpicole, antarctique, arctique, orbicole, tropicale… || Plante sauvage, cultivée Culture (→ Cultiver, cit. 5). || Introduction, acclimatation (cit. 1), naturalisation d'une plante (→ Acclimater, cit. 1). — ☑ Loc. Jardin des plantes.Classification des plantes. Botanique. || Histoire (cit. 37) naturelle des plantes. || Collection de plantes. Herbier, herborisation (cit.), herborisateur (cit.), herboriser. || Plante qui sort de terre ( Plantule), lève, grandit, croît, pousse, vient bien. Croître, pousser. || Croissance de la plante ( Bourgeonnement, croissance, floraison, fructification, germination, hiémation, pousse, venue…; embryon, germe). || Plante qui dépérit. Étioler (s'), faner (se); marcescence. || Plante jaunie, rabougrie. || Maladies des plantes (→ 1. Mosaïque, cit. 6). || Galles d'une plante. || Mettre des plantes dans un jardin, un champ. Planter; plantation. || Plante en pleine terre, en caisse, en pot ( Empoter), sous verre. Cloche, serre. || Déraciner, repiquer,… arroser, chausser, butter, enchausser, ramer, tailler… une plante.Dessiccation, distillation des plantes. || Utilisations des plantes ( ci-dessus).
Plus cour. Végétal complexe (à racine, tige et feuilles) de petite taille (opposé à arbre; mousse).REM. Les syntagmes usuels signalés ci-dessus relèvent de ce sens. — Plantes ornementales, cultivées pour la beauté de leurs fleurs, de leurs feuilles, de leurs fruits. Fleur. || Plantes d'appartement.(1883). || Plantes vertes : plantes décoratives sans fleurs, à feuilles toujours vertes qui peuvent croître dans une maison (→ Balancer, cit. 6; cache-pot, cit.; glace, cit. 27; hall, cit. 3).(1837). || Plantes grasses (cit. 37). Cactées (→ Hérisser, cit. 35).Les arbres et les plantes (→ Carboniser, cit. 2; enchantement, cit. 1; équiper, cit. 3; parure, cit. 5). || Grimper en s'accrochant aux branches et aux plantes (→ Horizontalement, cit.). || Les plantes et les mousses (→ Dépêtrer, cit. 2). || Herbe (cit. 13) faite de mille plantes. || Il n'y avait plus d'arbustes ni de plantes, mais de l'herbe (→ Mêlée, cit. 7).
1 (…) lorsque M. Trembley (…) observa pour la première fois le polype de la lentille d'eau, combien employa-t-il de temps pour reconnaître si ce polype était un animal ou une plante (…) et comme on veut absolument que tout être vivant soit un animal ou une plante, on croirait n'avoir pas bien connu un être organisé, si on ne le rapportait pas à l'un ou l'autre de ces noms généraux, tandis qu'il doit y avoir, et qu'en effet il y a une grande quantité d'êtres organisés qui ne sont ni l'un ni l'autre.
Buffon, Hist. nat. des animaux, VIII.
2 Je n'ai ni dépense à faire, ni peine à prendre pour errer nonchalamment d'herbe en herbe, de plante en plante, pour les examiner, pour comparer leurs divers caractères, pour marquer leurs rapports et leurs différences, enfin pour observer l'organisation végétale de manière à suivre la marche et le jeu de ces machines vivantes (…)
Rousseau, Rêveries…, VIIe promenade.
3 Il (Gœthe) dit de la plante « qu'elle joint à une fixité originelle, générique et spécifique, une souplesse et une heureuse mobilité qui lui permet de se plier en se modifiant à toutes les conditions variées que présente la surface du globe ». Il essaye de comprendre toutes les espèces végétales dans une notion commune (…)
Valéry, Variété IV, p. 112.
4 (La graine) s'étire, et pousse d'abord timidement vers le soleil une ravissante petite brindille inoffensive. S'il s'agit d'une brindille de radis ou de rosier, on peut la laisser pousser comme elle veut. Mais s'il s'agit d'une mauvaise plante, il faut arracher la plante aussitôt, dès qu'on a su la reconnaître.
Saint-Exupéry, le Petit Prince, V.
5 J'ai beaucoup botanisé dans ma jeunesse; j'aime les plantes; les plus humbles me sont chères, et sur ce dur terrain, c'étaient bien les plus humbles qui poussaient : un chardon étoilé, tout rabougri, quelques sauges verbénacées, de l'herbe-aux-chats, un plant d'hysope, des garrigues. Mais la brise par moments passait sur la colline, m'apportant l'odeur de l'aspic et de la menthe sauvage.
H. Bosco, Un rameau de la nuit, p. 147.
Spécialt. || Plante, désignant des plantes médicinales (→ Aromate, cit. 3; guérison, cit. 3). || La connaissance des plantes; des plantes ornementales (→ Géranium, cit. 3; interstice, cit.). || Aimer avoir des plantes chez soi. || Acheter une plante au marché aux fleurs. aussi Fleur.
Vx. (Suivi du nom de l'espèce). Individu, pied, plant. || Une plante d'acanthe (cit. 1).
2 (XVIIe; 1685, Bossuet). Par métaphore. Chose vivante, être qui se développe (comparé à une plante). || C'était (cette jeune fille) une belle plante saine qui se développerait (cit. 20) n'importe où. || Petite plante saine et fraîche qui est venue s'échouer (cit. 9) dans la ville. || Triste plante humaine, d'espèce malingre (cit. 1).Une plante de serre : une personne délicate, que l'on entoure de beaucoup de soins.Une belle plante : un individu vigoureux. || « Tant est vivace la plante militaire française ! » (→ Maquis, cit. 3, de Gaulle).
6 (…) Samuel était une plante de serre chaude, impossible à transplanter là-bas, sous mon toit paisible.
Loti, Aziyadé, IV, IV.
7 Or c'est bien une énergie vivante que la fantaisie comique, plante singulière qui a poussé vigoureusement sur les parties rocailleuses du sol social, en attendant que la culture lui permît de rivaliser avec les produits les plus raffinés de l'art.
H. Bergson, le Rire, I.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • plante — PLANTE. s. f. Corps vegetable, qui tire sa nourriture & son accroissement de la terre par le moyen des racines qu il pousse. Sous le nom de plante on comprend les arbres & toutes sortes de vegetaux. Plante ligneuse. plante boiseuse. plante… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Plante — or Planté can refer to*Planté (crater), a crater on the Moon named after Gaston Planté *Aréna Jacques Plante, sports arena in Shawinigan, Quebec, Canada;People:*Alex Plante *Bill Plante *Cam Plante *Dan Plante *David Plante *Derek Plante *Francis …   Wikipedia

  • planté — planté, ée (plan té, tée) part. passé de planter. 1°   Mis en terre pour prendre et pousser, en parlant des végétaux. •   Tous ses bords sont couverts de saules non plantés, BOILEAU Épître VI. 2°   Il se dit d un terrain où il y a des arbres.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Plante — oder Planté ist der Familienname folgender Personen: Ada May Plante (1875–1950), australische Malerin David Plante (* 1940), US amerikanischer Schriftsteller Derek Plante (* 1971), US amerikanischer Eishockeyspieler Francis Planté (1839–1934),… …   Deutsch Wikipedia

  • plante — Plante, c est le brin d estoc soit d une herbe ou d un arbre, Planta, Plante aussi, c est une vigne nouvellement plantée, de marcottes ou crossetes, Nouelletum, Telles vignes appelle on aussi jeunes plantes, les deux ou trois premieres années,… …   Thresor de la langue françoyse

  • plante — (De plantarse). m. Protesta colectiva, con abandono de su cometido habitual, de personas que viven agrupadas bajo una misma autoridad o trabajan en común, para exigir o rechazar enérgicamente algo. Plante en una cárcel, en una fábrica. dar un… …   Diccionario de la lengua española

  • Plante — Sans doute une variante ou une forme erronée de Planté (voir ce nom) …   Noms de famille

  • planté — de quelque chose, Aucuns escrivent Plenté, et semble qu il vienne de Plenitudo, ou bien de Plenitas, comme si nous disions Plenté pour Plenité, Hubertas, Feracitas, Copia. Les fruicts viennent à grande planté, Huberant fructus …   Thresor de la langue françoyse

  • plante — PLANTE: Guérit toujours les parties du corps humain auxquelles elle ressemble …   Dictionnaire des idées reçues

  • Planté — Fréquent dans le Sud Ouest (32, 64), c est un toponyme évoquant une plantation d arbres ou de vigne …   Noms de famille

  • planté — Planté, [plant]ée. part …   Dictionnaire de l'Académie française


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.